Interview de Mme MALLEPEYRE

Mis à jour le 16/12/2014

Luce MALLEPEYRE, déléguée cantonale à Sornac (19) présente Bavard'Age

Luce Mallapeyre vous terminerez votre 4è mandat MSA : faut-il en conclure que vous apprécier de représenter la MSA ?
Oui, même si je ne me sens pas assez présente sur le terrain. Je n'ai pas le sentiment de mettre totalement à profit mon mandat, en particulier pour m'informer et repérer les besoins des gens de mon secteur.

En votre qualité d'élue MSA vous êtes pourtant fortement impliquée dans la lutte contre l'isolement des personnes âgées ?
Effectivement, je participe depuis 2008, à l'action Bavard'âge mise en place sur les cantons de Sornac, Bugeat et par la suite Meymac. Il s'agit d'un réseau de bénévoles qui rendent visite à des personnes souffrant de la solitude. Chaque bénévole rend visite à 2 personnes 2 fois par mois. Bavard'âge me permet de voir du monde. Et puis, peu à peu on s'approprie le principe et on l'adapte : parfois je demande à une amie de me suivre en visite ce qui élargit la conversation.

Est-il important de voter au prochain scrutin de janvier ?
Oui bien sûr, pour maintenir ce qui existe et puis il faut qu'il y ait des gens qui se battent pour la MSA et ce qu'elle fait. L'agriculture est en crise et des actions sont à envisager par exemple pour lutter contre la dépression et le suicide.

Serez-vous candidate à un cinquième mandat ?
Si on me le demande, je repartirai mais si un jeune souhaite s'investir, je lui laisserai la place. Mais bien souvent ils n'ont pas le temps, ils sont trop accaparés par leur travail. Ils sont la plupart du temps seuls à travailler sur l'exploitation donc ils s'isolent, n'échangent pas assez avec les autres et ne s'investissent pas suffisamment dans la vie locale. C'est dommage.