Interview de Mr MOUNIER

Mis à jour le 16/12/2014

Jean-François MOUNIER, agriculteur sur le canton de Rochechouart, nous parle de sa première expérience en tant qu'élu MSA. La prévention au travail, c'est primordial !

Jean-François MOUNIER, comment êtes-vous devenu élu MSA ?
J-F M. J'assume des responsabilités depuis l'âge de 16 ans : d'abord au lycée puis pour l'association de quad, la chasse et les JA sur le canton. Actuellement, je suis vice-président de la CUMA source des Charentes. Etre élu à la MSA était une suite logique.

Comment percevez-vous ce rôle ?
J-F M. Une fois élu, soit tu restes dans ton coin, soit tu t'investis. Moi je m'investis et je ne suis pas tout seul, c'est un travail d'équipe.

Justement, vous avez participé activement à la mise en place de formations en manipulation bovins ? Comment ça s'est passé ?
J-F M. Ca s'est décidé en réunion de bureau (1). Pour moi, la prévention c'est primordial ! J'ai fait jouer mes connaissances et avec le bouche à oreilles, nous avons pu former un groupe de 40 participants. Ce n'est pas toujours évident car en parler, c'est une chose, mais motiver n'est pas toujours facile. De 2 jours de formation prévus, on est passé à 4 jours. Les deux derniers étaient consacrés à la pratique et on a réalisé une expo-démonstration avec la complicité des Ets Robert.
Cette formation a entraîné une dynamique et on a monté d'autres formations sur le secourisme, la conduite des engins agricoles. Nous avons conclu avec la soirée consacrée à la foudre et aux phénomènes orageux qui a réuni plus de 110 personnes. (2)

Qu'est ce qui vous plait le plus dans ce rôle d'élu MSA ?
J-F M. Mettre en place des actions et que des gens motivés y participent. C'est vrai qu'on a tendance à être enfermés dans notre travail, moi le premier. Il m'est arrivé de prévenir la MSA que certaines personnes étaient dans le besoin afin qu'elles soient aidées. La complicité qui s'est mise en place avec l'animatrice des comités locaux (3) facilite aussi les échanges.

Si vous êtes réélu en 2015, quelles propositions ferez-vous ?
Il faut remettre en place une formation secourisme plus longue. Mon voisin est tombé dans son jardin et un gendarme est intervenu dès qu'il a entendu les cris. S'il avait attendu l'arrivée des pompiers, c'était trop tard. Sur 5 ans, on peut aussi traiter des thèmes importants comme la législation des accidents du travail.

Ce n'est pas Stéphane Dardillac, conseiller en prévention à la MSA, qui dira le contraire ! Stéphane est l'un des six spécialistes limousins de la prévention des risques professionnels à la MSA. Le Service Santé Sécurité au Travail de la MSA du Limousin définit les contenus des formations et participe à l'animation.

Quel est le rôle du préventeur des risques professionnels en MSA ?
S.D. Veiller à ce que les professionnels agricoles, salariés ou non, conservent leur capital santé dans leur activité professionnelle. Nous allons dans les entreprises ou les exploitations, observer le travail, comprendre les contraintes pour essayer de réduire les risques par des actions concrètes.

En quoi consiste la formation manipulation bovins ?
S.D. Le risque bovin sur les exploitations agricoles est la 1ère cause d'accident. La formation dure de un à quatre jours et traite avant tout de l'animal. Pour travailler en sécurité avec un bovin, il convient de connaître son comportement et ses réactions. On aborde ensuite la notion de contention. On ménage aussi un temps de réflexion entre éleveurs sur le métier et ses contraintes.

Quel est le « plus » apporté par les élus MSA ?

S.D. La plupart du temps, les besoins viennent du terrain. Les élus fédèrent les éleveurs, montent un groupe, trouvent un lieu de réunion et nous intervenons en tant que prestataire. Cette organisation permet d'avoir des actions au plus proche du terrain.

(1)    Les réunions de bureau sont composées de tous les élus du territoire (Châlus, St Mathieu, Rochechouart, Oradour sur Vayres), animées par le président de l'échelon local et l'animateur et se réunissent suivant les besoins.
(2)    L'intervenant était un astrophysicien de renommée internationale M. Raymond Piccoli
(3)    Monique Dephot est chargée pour la MSA de l'animation du réseau des élus sur la Haute-Vienne